Jump to main content.


Les Grands Lacs
Atlas écologique et manuel des ressources

Chapitre un - Introduction: Les Grands Lacs

Chapitre deux - Processus naturels caractérisant les Grands Lacs

Chapitre trois - Les habitants et les Grands Lacs

Chapitre quatre - Les Grands Lacs d'aujourd'hui: Sujets d'inquiétude

Chapitre cinq - Gestion conjointe des Grands Lacs

Chapitre six - Nouvelles directions pour la communauté des Grands Lacs

Glossaire
Table de conversion (mesures métriques en mesures impériales)
Bibliographie et documentation suggérée
Sources des cartes et des photographies

NOUVELLES DIRECTIONS POUR LA COMMUNAUTÉ DES GRANDS LAC

Chapitre

S I X

Dans les chapitres précédents, on a décrit les ressources des Grands Lacs, la façon dont on les a exploitées, et les incidences physiques, biologiques et chimiques des activités humaines. À mesure qu'on dévoile le tableau des Grands Lacs, on souligne l'importance de les protéger et de les préserver. Dans le chapitre précédent, on a montré comment s'est constituée une communauté intéressée à protéger les Grands Lacs. Les citoyens de tous les secteurs de la société découvrent un attachement personnel aux Grands Lacs. Tous s'engagent de plus en plus à protéger et à préserver cet écosystème vital.

Collaboration

L'accroissement massif de la participation publique à la gestion des Grands Lacs est le reflet des attitudes nouvelles qui ont évolué au fil des ans. Bien qu'autrefois on ait souvent considéré les effets de la pollution comme les résultats inévitables de la prospérité et du progrès, on adopte maintenant la philosophie que l'écosystème des Grands Lacs doit être gérer avec sérieux et traité avec respect.

La collaboration sur plusieurs fronts à la fois marque l'engagement des peuples des États-Unis et du Canada d'empêcher une dégradation plus poussée des Grands Lacs et de protéger l'avenir de ceux-ci. Cet engagement est reflété par l'Entente sur la qualité de l'eau des Grands Lacs, les programmes nationaux de protection de l'environnement ainsi que par la participation de gouvernements, d'organisations et de groupes non gouvernementaux, de chercheurs, de secteurs industriels, de communautés et de particuliers.

Les actions directes du public ont influencé à la fois les gouvernements et l'industrie. Conjointement, les citoyens de part et d'autre de la frontière ont incité les gouvernements à coopérer et à adopter des méthodes de gestion plus créatives et efficaces pour résoudre les problèmes particuliers aux Grands Lacs. La notion d'une méthode de gestion basée sur l'analyse de l'écosystème découle de l'expérience acquise par cette vaste communauté des Grands Lacs.

Recherche

La recherche réalisée par les universités et les organismes gouvernementaux nous a fourni une quantité substantielle de théories et d'informations destinées à des programmes de gestion pratiques et à une meilleure compréhension de l'écosystème tout entier. La recherche se poursuit afin de trouver des solutions aux problèmes existants et à ceux qui ne font que poindre.

En même temps que se poursuit la recherche dont le but est d'affiner les techniques basées sur le bilan de masse et l'observation biologique, il est encore indispensable de chercher à mieux comprendre comment les substances toxiques circulent à travers l'écosystème des Grands Lacs, sur les terres, dans l'atmosphère, et dans les chaînes trophiques aquatiques. Il est nécessaire d'obtenir plus d'information sur les sources non ponctuelles telles que le ruissellement superficiel, l'atmosphère et les eaux souterraines, et sur la pollution secondaire qui peut se manifester là où des substances se combinent chimiquement dans l'air ou dans l'eau.

Il faut entreprendre des recherches pour répondre aux questions sur la santé humaine, pour définir les mesures à prendre, pour promouvoir la santé et pour prévenir la maladie. Il faut élaborer des indicateurs de santé humaine et de l'écosystème et les appuyer d'une surveillance soutenue de l'écosystème. Il est capital de déterminer à quel point l'écosystème est affecté par les effets de types hormonaux des substances chlorées persistantes.

L'avenir des Grands Lacs

National Parks Service des Etats-Unis, Indiana Dunes National Lakeshore
(National Parks Service des États-Unis, Indiana Dunes National Lakeshore.)

Mais l'histoire des Grands Lacs ne finit pas ici. Malgré les progrès constants et les signes encourageants pour l'écosystème, la pollution demeurera une grande préoccupation au cours des années à venir. Il peut s'avérer nécessaire d'élargir le champ de la réglementation sur les produits chimiques toxiques, à mesure que la recherche et les observations révèlent l'emploi de méthodes et usages dangereux. Déjà, en de nombreux endroits, sont appliquées des mesures plus strictes concernant l'élimination des déchets. On examine actuellement les pratiques agricoles, étant donné l'importante étendue des effets exercés par les pesticides et les engrais. En plus de se pencher sur les problèmes de pollution, il faudra se renseigner davantage pour mieux protéger et rétablir la biodiversité de l'écosystème et pour raffermir la gestion des ressources naturelles. Les terres humides, les forêts, le littoral et autres zones écologiques sensibles importantes pour l'écosystème des Grands Lacs devront être plus strictement protégés; dans certains cas, ils devront être remis en état et leur étendue devra être augmentée.

Tandis que l'on prend les mesures nécessaires pour protéger la santé et pour assainir l'environnement, l'on reconnaît que la remise en état des zones dégradées et la prévention d'autres dégâts sont les meilleures méthodes pour assurer la bonne santé et pour protéger et préserver les ressources vivantes et les habitats des Grands Lacs.

Les gens dans l'écosystème

À mesure que les gens du littoral s'assimileront aux Grands Lacs, ils participeront de plus en plus étroitement aux actions positives. Les gens ont déjà commencé à rétablir et à nettoyer leurs bassins, leurs rives, leurs parcs et leurs espaces verts. En faisant usage d'une saine gestion de la technologie et du développement économique, les gens pourront vivre en harmonie avec notre écosystème, sans lui nuire. En retour, les lacs et les terres environnantes continueront de contribuer à la qualité de vie des habitants de la région et de tous les êtres vivants de l'écosystème des Grands Lacs et au-delà.

 


Local Navigation


Jump to main content.